6 façons dont vous pouvez blesser les sentiments de votre chihuahua sans même le savoir

La façon d’élever un chien heureux et confiant est de le manipuler en douceur et d’être gentil et digne de sa confiance. Il faut apprendre à lire le langage corporel de votre chihuahua : Les chiens se sentent plus confortables dans une vie de routine, alors restez fidèles à vos habitudes; Plus important encore, apprenez quelle action nuit aux sentiments de votre chien et arrêtez de la faire.

Voici quelques-unes des façons dont vous pourriez, sans le savoir, blesser les sentiments de votre chien :

1.     Ignorer votre chien

Est-ce que vous repoussez votre chien lorsqu’il essaie de grimper sur vos genoux et de vous embrasser? Si vous rejetez ou ignorez constamment les tentatives de votre chien pour attirer l’attention ou recevoir de l’affection, le toutou risque de souffrir une grave crise doggy blues. Vous êtes, après tout, le centre de l’univers pour lui ; il dépend de nous pour tout, des besoins en bonheur à la nourriture, et il se nourrit de notre attention.

Si vous repoussez constamment votre chien et/ou l’ignorez, non seulement vous le privez d’affection, mais vous allez contre sa nature. Les chiens sont des animaux sociaux, ils ont besoin d’être autour de leur meute : L’isolement de la meute (vous dans ce cas) finira par entraîner une dépression.

2.     Lui mettre le nez dedans

Si votre chien a fait ses besoins dans un endroit inapproprié à la maison, il pourrait avoir ses raisons : Il avait besoin d’être promené et ne pouvait pas attendre, quelque chose le fait paniquer, ou bien il a un problème de santé (remarquez que je n’ai pas mis ‘il essaie de prendre revanche’ sur cette liste).

Les chiens ont ce genre de ‘accidents’ généralement parce qu’ils ne peuvent pas se tenir, ce qui signifie que vous devez promener le pauvre chien plus fréquemment, ou faire plus attention à lui, sachant qu’il vous donnera les signaux d’alerte pour le sortir.

En lui frottant le nez contre le sol, vous ne faites que l’exposer à des bactéries et vous ne corrigez pas le problème. En fait, vous l’aggravez probablement parce que votre chien est maintenant anxieux à propos d’un processus physiologique naturel.

3.     Lui ordonner de ‘venir’ pour quelque chose qu’il n’aimera pas

Initialement, cette commande est enseignée en offrant une récompense au chien lorsqu’il vient à vous. Vous apprenez à votre chien que quelque chose de bien (une friandise) est le résultat de sa venue sur commande. C’est très utile lorsque vous avez besoin que votre chien vienne à vous, au parc par exemple ou dans une situation où il risquera de se blesser. Si vous utilisez cette commande sans discernement, parfois pour une récompense et parfois pour un bain ou un médicament ou toute autre chose que votre chien n’aimera pas, il sera confus, ses sentiments seront heurtés et il ne viendra plus systématiquement vers vous au parc à chiens. N’utilisez pas la commande ‘viens’ pour punir votre chien.

4.     Être un rabat-joie

Les chiens prospèrent grâce à l’exercice et à la stimulation mentale, en d’autres mots, le temps de jeu. Si vous ne fournissez pas de temps de qualité à votre chien, ses sentiments seront blessés et il pourrait avoir recours à un comportement destructeur à la place de l’activité utile.

5.     Punir ou rire des peurs de votre chien

Comme les humains, les chiens peuvent avoir peur de choses irrationnelles : des choses courantes, comme les planches à roulettes, le tonnerre, les gros camions, l’aspirateur, même un revêtement de sol particulier, risquent de déclencher terreur chez le chien qui réagit en se recroquevillant, en urinant et en frissonnant. Les oreilles en arrière, la queue repliée, le corps au ras du sol sont autant de signes clairs que le chien a peur.

La meilleure chose que vous puissiez faire pour un chien qui a peur est de rester calme et de retirer le chien de la zone ou de la situation. La pire chose que vous puissiez faire serait de rire de votre chien ou de le punir. Imaginez ce que vous ressentirez si la personne sur laquelle vous comptiez le plus au monde se moquait de votre peur irrationnelle des cornichons. Vous auriez toujours peur des cornichons, mais votre confiance en ‘cette personne chère’ serait endommagée, peut-être à jamais.

6.     Utiliser la caisse comme punition

Pour beaucoup de chiens, leur cage est leur lieu sûr. Avec un lit confortable et un peu d’intimité, votre chien peut dormir toute la journée sans se soucier du monde. C’est ainsi qu’une cage est censée fonctionner pour le chien ; par contre si vous commencez à envoyer votre chien vers la cage en guise de punition, et pire encore, en lui criant dessus et en l’enfermant, cette caisse ne serait plus un espace paisible à ses yeux. Vous avez détruit sa merveilleuse tanière et l’avez laissé confus et bouleversé.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Encours de téléchargement

0

Comments

Qu'est ce que vous en pensez?

Experts: Quand il termine sa journée, votre chihuahua rêve de vous

Pourquoi les chihuahuas aboient-ils sur certaines personnes et pas sur d’autres ?