“Big Guy” détestait les petits chiens, mais une rencontre avec ce chihuahua a changé sa vie

Parfois, la vie prend des virages inattendus, et même un événement malheureux peut en fait marquer le début d’une histoire inspirante : Bobby Humphreys en est la preuve vivante. Un bodybuilder professionnel et un strict “gars pro gros chien” étonna tout le monde autour de lui avec une décision surprenante qui survint après une période douloureuse.

On était curieux de connaître toute l’histoire et nous pensons désormais qu’elle vaut la peine d’être diffusée.

Dans un post sur Facebook, Bobby admet  qu’il avait toujours été un véritable amoureux de chiens ‘gros gabarit’, préférant les chiens comme les Rottweilers et refusant même de reconnaître les races miniatures. Il avait même l’habitude de se moquer de ses amis hommes s’ils devaient promener les petits chiens de leurs petites amies. Il n’avait vraiment jamais donné à ces chiots miniatures une chance de le conquérir.

En d’autres circonstances, la photo ci-dessus n’aurait peut-être jamais été prise, mais comme on dit parfois, c’était une ‘bénédiction déguisée’. Sa femme l’abandonna soudainement après 17ans de mariage. Une fin si abrupte de sa vie familiale qui lui causa une dépression profonde et des pensées sombres. Il se souvient : “Cela m’a poussé au bord du gouffre. Je suis devenu faible. Je voulais y mettre fin”.

Mais heureusement pour lui, il avait Connie, c’était une amie fidèle qui était toujours là, à ses côtés. Elle ne voulait pas le quitter et l’aida à traverser les moments difficiles. Bobby est sûr qu’elle lui avait appris en quoi consistait la véritable amitié et estime qu’il lui devait tout le soutien qu’elle lui apporta.

Il eut cette chance de la récompenser rapidement lorsqu’elle décida de déménager à un nouvel endroit où les animaux n’étaient pas autorisés. Là, elle lui demanda de garder sa chienne, une femelle chihuahua nommée Lady, pendant une période indéfinie.

Bobby avoua que Lady n’était pas exactement l’animal dont il voulait s’occuper car elle n’aimait pas vraiment les gens, en particulier les hommes. Et comme nous le savons déjà, il ressentait la même chose envers les petits chiens. Mais il ne pouvait pas dire non à Connie qui l’avait tant aidé. Lady débarqua donc chez lui.

Ce jour-là, il rentra tôt à la maison et regarda la télévision. Lady était assise près de lui dans son couchage, immobile, avec l’air le plus triste sur son visage. Au bout de 15 minutes, Humphreys s’était dit que cela n’avait pas d’importance si elle allait le mordre ; Il ne supportait plus de la voir si triste.

Connie, qui vint plus tard, n’en croyait pas ses yeux : Comment diable un chien qui détestait presque tout le monde pourrait-il dormir paisiblement sur les genoux de ce grand homme ? Mais c’était réellement arrivé et cela conduit à la naissance d’une tendre amitié. “Elle m’a montré un amour que je n’avais jamais eu auparavant. Je ne peux pas croire comment ce beau petit bébé de 3 kilos a volé mon cœur”, déclare Bobby.

Mais il avait toujours gardé à l’esprit que Lady n’était pas son chien et que leur temps ensemble prendrait fin. C’est pourquoi il décida d’avoir son propre chiot chihuahua. Le premier s’appelait Kira. Il l’avait trouvé sur Craigslist et, même si elle n’était plus un  chiot, il ne pouvait pas la laisser dans les conditions horribles dans lesquelles il l’avait trouvée.

Et puis il trouva Harley, sa sœur Quinn et beaucoup d’autres chiens qui avaient des problèmes différents et un besoin d’être secourus. “Tant de ces beaux petits bébés ont été maltraités ou exploités et je ne pouvais tout simplement pas rester assis à regarder cela se produire”, a-t-il déclaré.

Il y avait dans le cœur de Bobby une place pour chaque chihuahua en détresse. : Il  fonda Big Guy, Little World Sanctuary, et cela lui demanda beaucoup d’efforts et de temps. “Nous sauvons les chihuahuas qui vivent des vies horribles, qui sont maltraités, affamés, handicapés ou qui ont des troubles mentaux”, a-t-il déclaré. “Soit nous leur donnons un foyer où ils n’auront plus jamais à subir de négligence ou quoi que ce soit du genre, ou nous les soignons et les adoptons !”.

Comme vous pouvez le voir, il n’est pas nécessaire d’être un super-héros pour rendre la vie de quelqu’un (même très petit) plus heureuse. Nous espérons que cette histoire incitera nos lecteurs à faire quelque chose de gentil tous les jours.

Que pensez-vous de cette histoire ? Y a-t-il des sauveteurs autour de vous qui méritent d’être mentionnés dans les commentaires ? Partagez cet article avec un ami qui a peut-être perdu foi en l’humanité.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Encours de téléchargement

0

Comments

Qu'est ce que vous en pensez?

La science confirme: les humains pour leurs chihuahuas sont des parents

Quand papa commença à faire des bulles, personne ne s’attendait à ce que son petit chihuahua fasse ÇA!