La police allemande sauve la vie d’un chihuahua

Hambourg est peut-être connue pour beaucoup de choses, mais la ville allemande a récemment fait la une des journaux pour une différente histoire, celle d’un chihuahua.

Indiana Gazette rapporte que les forces de l’ordre à Hambourg virent un Chi en détresse, et réalisèrent qu’ils devaient agir en toute urgence. Parce qu’aucune mission n’était trop petite pour eux, ils enfilèrent immédiatement leurs chaussures de médecin en regardant une fillette désemparée sollicitant leur aide.

Selon la police allemande, la jeune fille tenait un chihuahua qui avait apparemment cessé de respirer après l’avoir accidentellement fait tomber.

Heureusement, les policiers ne perdirent pas de temps et commencèrent à pratiquer la RCP pour sauver le cœur du petit chien. Ils continuèrent leurs services d’urgence jusqu’au cabinet du vétérinaire, et heureusement, ils réussirent la tâche.

Masser le petit cœur d’un chihuahua ne faisait pas partie de leur programme ; Pourtant, tous les héros ne portent de cape. Après avoir laissé le chiot aux soins de la clinique vétérinaire, ils furent heureux de savoir qu’ils avaient sauvé le petit cœur d’un pauvre bébé chien.

Plus tard dans la journée, le commissariat reçut un appel de la même clinique : Le chihuahua était dans un état stable. Logiquement, le chiot avait subi un choc des suites de la chute, mais les vétérinaires disaient que tout allait bien pour lui.

Dans cet esprit, nous exprimons notre plus grande gratitude aux policiers qui savaient ce qu’ils devaient faire pour sauver la vie d’une créature sans défense. Nous sommes heureux d’annoncer que le chiot et la fille vont tous les deux bien maintenant, et nous exhortons tous les propriétaires de chiens à demeurer très prudents avec leurs petits chiots.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Encours de téléchargement

0

Comments

Qu'est ce que vous en pensez?

L’arthrite chez le chihuahua: ce que vous devez savoir

Voici la seule chose dont ce chi borgne avait si désespérément besoin